Plus de 2 millions $ octroyé pour le soutien de la plateforme de la Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada

La Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada, plateforme essentielle de recherche au Canada, recevra $2 028 000 en argent neuf par le biais du Fonds Canadien de recherche sur le cerveau, dont la moitié provient du gouvernement du Canada et l'autre versée par des donateurs partenaires de la Fondation Neuro Canada.  L'octroi de la banque de cerveau a été obtenu en partie grâce à l'appui de plusieurs partenaires:  Bell Canada,  Santé , Économie, Innovation et Exportation Québec, le Réseau québécois sur le suicide, les troubles de l'humeur et les troubles associés (FRQ-S), l'Institut Douglas et sa fondation.

La ministre de la Santé du Canada Rona Ambrose, ainsi qu’Inez Jabalpurwala, présidente et chef de la direction de la Fondation Neuro Canada, ont annoncé du financement pour 32 projets dont un visant à améliorer les infrastructures et l'efficacité de la Banque de cerveaux Douglas-Bell de l’Institut Douglas, avec ses chercheurs, dont les Drs Gustavo Turecki et Naguib Mechawar.

La Banque de cerveaux Douglas-Bell constitue l’une des rares banques au monde qui abrite les cerveaux de personnes ayant souffert de maladies mentales de toutes natures, incluant la dépression majeure, la schizophrénie, les troubles bipolaires et les maladies associées aux dépendances, mais aussi les cerveaux de personnes ayant souffert de maladies dégénératives telles que le Parkinson ou la maladie d’Alzheimer et autres démences. La banque fournit aux chercheurs du monde entier de précieux échantillons qui contribuent à l'avancement de la science.

L’octroi offert permettra de mettre à niveau les infrastructures de cette ressource essentielle et d'optimiser son efficacité.

Lire le communiqué de presse du gouvernement du Canada.